Cet article date de plus d'un an.

Italie : retour sur l'ascension fulgurante de Giorgia Meloni, candidate d'extrême-droite aux élections législatives

Publié
Italie : retour sur l'ascension fulgurante de Giorgia Meloni, candidate d'extrême-droite aux élections législatives
Italie : retour sur l'ascension fulgurante de Giorgia Meloni, candidate d'extrême-droite aux élections législatives Italie : retour sur l'ascension fulgurante de Giorgia Meloni, candidate d'extrême-droite aux élections législatives (France 3)
Article rédigé par France 3 - R. Schapira, A. Mikoczy, L. Tositti, C. Napoli, M. de La Chaume
France Télévisions
France 3

Après le succès de l'extrême-droite en Suède, les yeux sont désormais rivés sur l'Italie et les élections législatives. Giorgia Meloni, a la tête du parti postfasciste Fratelli d'Italia, a toutes les chances de devenir la future Première ministre.

Jeudi 22 septembre à Rome (Italie), dans la soirée, la coalition de droite était unie dans un dernier meeting autour de la grande favorite des sondages, Giorgia Meloni. À 45 ans, la présidente du parti d'extrême-droite Fratelli d'Italia a gagné la confiance d'une partie des Italiens, avec un style provocateur et un discours antisystème. Son programme, anti-immigration et ultraconservateur, est centré sur la famille et la religion. 

Admiratrice de Mussolini

Giorgia Meloni a débuté sa carrière politique a 15 ans, au sein du mouvement postfasciste MSI. Une équipe de France Télévisions l'avait rencontrée à l'époque. En français, elle assumait son admiration pour Mussolini. À 29 ans, elle est devenue la plus jeune élue du Parlement, avant de devenir en 2006 la plus jeune ministre de l'histoire du pays, sous Berlusconi. Son ascension est fulgurante : alors qu'elle n'avait obtenu que 4 % aux dernières élections, elle est aujourd'hui en tête des sondages, avec 26 % des intentions de vote. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.