INFOGRAPHIE. Venise est de plus en plus souvent inondée par les marées hautes

Franceinfo a recensé les marées les plus hautes, de plus en plus régulières, qu'a connues la ville depuis 1872.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Une nouvelle marée haute exceptionnelle. Dimanche 17 novembre, la quatrième acqua alta en une semaine a été enregistrée à Venise, où l'eau a atteint la cote de 150 centimètres à 12h10. Depuis quelques jours, la ville italienne est sous l'eau. Mardi, elle a été inondée par une marée historique de 187 cm, la plus haute depuis le record de 1966 (194 cm), qui a submergé la place Saint-Marc sous un mètre d'eau et causé un milliard d'euros de dégâts.

Le phénomène est de plus en plus récurrent et dû à la "tropicalisation" de la météo, liée au réchauffement climatique, avec d'intenses précipitations et de fortes rafales de vent, selon le ministre de l'Environnement, Sergio Costa. Au total, quatre marées hautes de plus de 140 cm ont été recensées en une seule semaine dans la Cité des doges. Jamais une telle fréquence n'avait été enregistrée depuis l'apparition des premiers relevés systématiques en 1872. Mardi 12 novembre, la basilique Saint-Marc a été inondée pour la sixième fois en 1 200 ans, et la quatrième fois au cours des vingt dernières années. Une accélération bien visible en analysant l'historique des marées ayant dépassé 110 cm, recensées sur le site de la ville de Venise (lien en italien). Ces vingt dernières années, la ville en a connu près de 140, quand auparavant, elle avait été inondée 171 fois… en 126 ans.

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.