Italie : scrutin crucial pour la Ligue en Émilie-Romagne

L'Italie a les yeux braqués dimanche 26 janvier sur l'Émilie-Romagne, dans le nord du pays. L'extrême droite y a beaucoup à gagner ou à perdre lors des élections régionales.

franceinfo

Avec 30% des intentions de vote selon les sondages, Matteo Salvini a fait, avec le plein de confiance, son show en soutien à la candidate de son parti, Lucia Borgonzoni, à la présidence de la région Émilie-Romagne, dans le nord de l'Italie. Pour la Ligue, remporter dimanche 26 janvier la victoire dans ce bastion historique de la gauche aurait une portée nationale. Mais face à la poussée de l'extrême droite, la réponse citoyenne ne s'est pas fait attendre. 40 000 militants du mouvement des Sardines ont manifesté à Bologne.

L'Émilie-Romagne bonne élève

Avec un taux de chômage à moins de 6% et une croissance de plus de deux points, la région affiche une très bonne santé économique. Un bilan dont pourrait bénéficier le président sortant Stefano Bonaccini. Le scrutin a été particulièrement suivi par les électeurs avec un taux de participation de 60%, le double de celui de 2014.

Le JT
Les autres sujets du JT
Matteo Salvini, leader d\'extrême-droite de la Ligue.
Matteo Salvini, leader d'extrême-droite de la Ligue. (MIGUEL MEDINA / AFP)