Italie : Salvini écarté du pouvoir, une nouvelle coalition en place

Après son triomphe lors des élections européennes, Matteo Salvini a voulu déstabiliser l’alliance entre la Ligue du Nord, et le Mouvement 5 étoiles. Un coup politique raté.

franceinfo

Il souhait être le seul maître à bord. En mettant à terme à l’alliance entre son parti, la Ligue du Nord, et le parti populiste Mouvement 5 étoiles (M5S), le ministre de l’Intérieur Matteo Salvini n’avait pas prévu qu’une nouvelle alliance politique pourrait le mettre en danger. Mais le M5S s’est finalement entendu avec le Parti démocrate (PD, centre-gauche), le contraignant à un départ du ministère de l’Intérieur. Son parti, la Ligue, va perdre les huit ministères qu’elle occupait. “Cela s’est retourné contre lui, il a oublié qu’une partie du pays cherche à travailler, à aller de l’avant”, estime une passante, interviewée par franceinfo.

Salvini, l’homme politique italien le plus apprécié

Toutefois, le futur ancien ministre de l’Intérieur reste bien placé dans les sondages d’opinion, avec 31% d’opinions favorables, loin devant la plupart des responsables politiques italiens. “Il conserve une base électorale très forte, il sera présent quelque soit le scénario”, affirme un badaud. Pour sa part, dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, Matteo Salvini a affirmé, revanchard, que la nouvelle coalition ne pourra pas se “débarrasser de la Ligue”, de ses “millions d’électeurs” et que son parti, "n’allait pas jeter l’éponge”.

Le JT
Les autres sujets du JT
Salvini
Salvini (FRANCEINFO)