Italie : à la veille des élections législatives, la gauche divisée se prépare à une défaite sévère

Publié
Italie : à la veille des élections législatives, la gauche divisée se prépare à une défaite sévère
franceinfo
Article rédigé par
R. Schapira - franceinfo
France Télévisions

En direct de Rome vendredi 23 septembre, la correspondante de France Télévisions, Raphaële Schapira, fait le point sur la situation de la gauche en Italie, qui se présente aux élections législatives en ordre dispersé.

Le meeting des démocrates italiens n'a pas attiré la foule des grands jours, vendredi 23 septembre, alors que les élections législatives auront lieu dimanche. "Il faut dire que le parti a manqué de dynamique, avec des alliances manquées. Quelques jours avant le début de la campagne, le parti a pris ses distances avec le Mouvement 5 Étoiles, responsable en partie de la chute du gouvernement de Mario Draghi", détaille la journaliste Raphaële Schapira, en direct de Rome.

Une gauche largement distancée dans les sondages

Ils n'ont ainsi pu constituer d'alliance qu'avec les écologistes et un petit parti pro-européen, qui pèsent peu électoralement. Durant la campagne, la gauche a cherché à "alerter les Italiens sur les dangers de l'extrême droite. 'Nous ne permettrons pas à la droite de détruire notre constitution', a dit Enrico Letta ce soir", poursuit-elle. Dans les sondages, la gauche n'atteint que 24% des intentions de vote, tandis que l'ultraconservatrice Giorgia Meloni en recueille 25% à elle seule, sans même compter le reste de sa coalition.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.