Cet article date de plus de trois ans.

Obsèques nationales à Gênes : "Il était normal que nous nous tenions aux côtés du peuple italien"

Nathalie Loiseau, ministre chargée des Affaires européennes, représente la France, samedi, aux cérémonies nationales à Gênes, organisées en hommage aux victimes de l'effondrement du pont dans la ville italienne.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La ministre chargée des Affaires européennes, Nathalie Loiseau, le 22 novembre 2017. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Des obsèques nationales sont organisées en Italie samedi 18 août, quatre jours après l'effondrement du viaduc à Gênes. Le drame a fait au moins 38 morts. Nathalie Loiseau, ministre chargée des Affaires européennes, représente la France lors de cette cérémonie d'hommage. "Il était normal que nous nous tenions aux côtés du peuple italien", estime-t-elle sur franceinfo.

"Nous sommes des voisins, des amis de l'Italie. L'Italie vit une tragédie avec l'effondrement de ce viaduc et de surcroît, parmi les victimes de cette catastrophe, il y a quatre victimes françaises." La France a proposé à l'Italie une aide "par la voie de secouristes, de matériels spécialisés. L'Italie n'en a pas eu besoin", a expliqué Nathalie Loiseau, "mais si par la suite, il y a un besoin spécifique, nous serons très attentifs à y répondre."

Pas de priorités "imposées"

Le ministre italien de l'intérieur Matteo Salvini pointe du doigt l'Union européenne et dit vouloir remettre en cause d'éventuelles "contraintes européennes qui empêcheraient l'Italie de dépenser de l'argent pour sécuriser les autoroutes". Nathalie Loiseau estime que "l'heure n'est pas aux polémiques", mais précise toutefois que "l'Union européenne n'a jamais imposé de priorités contre d'autres aux États membres. Elle a soutenu des projets d'infrastructures un peu partout en Europe, en Italie, comme en France, comme ailleurs". Cette réaction de Matteo Salvini est un "mouvement d'humeur et un réflexe politique".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Effondrement d'un pont à Gênes

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.