Cet article date de plus d'un an.

Italie : après l’écroulement du pont, Gênes va inaugurer son nouveau viaduc

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Italie : après l’écroulement du pont, Gênes va inaugurer son nouveau viaduc
Article rédigé par
Charlotte Gillard, L. Tositti, A. Donadini - France 2
France Télévisions

Mardi 4 août, l’Italie inaugurera son nouveau pont de Gênes, moins de deux ans après la catastrophe qui avait causé la mort de 43 personnes.

Le nouveau viaduc de Gênes a été réalisé en un temps record. "Un an seulement pour réaliser un tel ouvrage, il s’agissait bien-sûr d’effacer le traumatisme de cette tragédie, mais aussi de reconstruire un axe stratégique pour Gênes dont dépend économiquement cette ville portuaire. Mais ce succès ne parvient pas à faire oublier la catastrophe", explique la journaliste Charlotte Gillard, en duplex sur place.

Sera-t-il plus résistant ?

Le viaduc de plus d’un kilomètre de long a été baptisé Saint-Georges, du nom d’un des saint-patrons de la ville. Un symbole de résilience, moins de deux ans après la tragédie du pont Morandi. En août 2018, le pont le plus emprunté de la ville s’était dérobé, emportant la vie de 43 personnes. Aujourd’hui, tout le pays s’interroge : le nouveau pont sera-t-il plus résistant ? Construit en l’espace d’un an seulement, tout a été pensé pour éviter une nouvelle défaillance.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.