Italie : le nouveau gouvernement de Giuseppe Conte, né d'une alliance entre le M5S et le centre gauche, prêtera serment jeudi

La nouvelle équipe gouvernementale sera investie lors d'une cérémonie au Palais du Quirinal jeudi à 10 heures.

Le Premier ministre italien, Giuseppe Conte, le 29 août au Sénat, à Rome.
Le Premier ministre italien, Giuseppe Conte, le 29 août au Sénat, à Rome. (ANDREAS SOLARO / AFP)

L'Italie voit le bout de la crise politique. Le Premier ministre démissionnaire, Giuseppe Conte, se dit en capacité, mercredi 4 septembre, de former un nouveau gouvernement, après un mois de crise. La nouvelle équipe gouvernementale sera investie lors d'une cérémonie au Palais du Quirinal jeudi à 10h00.

Après l'explosion, en août, de la coalition entre le Mouvement 5 étoiles (M5S) et la Ligue de Matteo Salvini, Giuseppe Conte avait présenté sa démission. Le président Sergio Mattarella l'avait dans la foulée chargé de former un nouveau gouvernement. En rupture avec la Ligue, le M5S, dont Giuseppe Conte est proche, a choisi de s'allier au Parti démocrate (centre gauche) pour créer une nouvelle coalition. Une alliance inédite que les adhérents du M5S ont approuvée mardi à près de 80%.

Giuseppe Conte a présenté les membres de son nouvel exécutif, dans lequel l'eurodéputé pro-européen du Parti démocrate (PD) Roberto Gualtieri occupera le poste stratégique de ministre de l'Economie et des Finances. Luigi Di Maio, chef du M5S, sera le nouveau chef de la diplomatie italienne tandis que la préfète Luciana Lamorgese sera ministre de l'Intérieur. La Défense reviendra à un autre poids lourd du PD, Lorenzo Guerini.