Coronavirus : l'Italie reconfine pour Noël et le Nouvel An

Afin de tenter de freiner l'épidémie de coronavirus sur son sol, l'Italie a décidé, dans la nuit du 18 au 19 décembre, de reconfiner sa population à partir de lundi 21 décembre. Les commerces ont été pris d'assaut dès samedi 19 décembre.

France 3

La frénésie avant le confinement : samedi 19 décembre, les Italiens ont pris d'assaut les commerces, qui fermeront leurs portes lundi 21 décembre, date du reconfinement instauré par le président du Conseil italien, Giuseppe Conte. Ce dernier s'est justifié, dans la nuit du 18 au 19 décembre : "Nous devons intervenir. Ce n'est pas une décision facile. C'est même un choix douloureux. Mais il faut renforcer les mesures restrictives car elles sont nécessaires." 

Le Vatican aussi sera confiné

L'Italie se reconfine jusqu'au 6 janvier prochain. Deux périodes "rouges" encadrent notamment les réveillons de Noël et du Nouvel An. Les déplacements seront interdits et les contrôles de police vont être renforcés. Mais la plupart des Italiens jugent indispensable ce reconfinement, face à un virus galopant. Les touristes ne seront également pas les bienvenus et subiront un isolement de 14 jours, même s'ils présentent un test négatif. Même le Vatican doit se plier au confinement : le Pape effectuera sa messe de minuit à 19h30 et devant un public restreint.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre italien Giuseppe Conte, lors d\'une conférence de presse à Naples (Italie), le 27 février 2020.
Le Premier ministre italien Giuseppe Conte, lors d'une conférence de presse à Naples (Italie), le 27 février 2020. (ELIANO IMPERATO / CONTROLUCE / AFP)