Consommation : l'enseigne américaine de pizza Domino's renonce au marché italien

Publié
Consommation : l'enseigne américaine de pizza Domino's renonce au marché italien
Article rédigé par
E.Lagarde, L.Tositti, A.Mikoczy - France 2
France Télévisions

Après sept ans en Italie, la chaîne Domino's Pizza a annoncé fermer ses derniers magasins sur le sol transalpin. La firme américaine n'a pas résisté à l'ancrage des pizzerias locales.

En Italie, la pizza, c'est sacré et Domino's l'a appris à ses dépens. Malgré des publicités alléchantes et enthousiastes, le géant américain de la pizza n'a jamais réussi à conquérir le marché italien. L'enseigne espérait ouvrir 880 restaurants en Italie d'ici à 2030, ce sera zéro. En cause, notamment, une fierté gastronomique locale bien ancrée de l'autre côté des Alpes. "La pizza, c'est nous qui l'avons inventée", revendique le patron d'une pizzeria à Rome.

Le covid en partie responsable selon l’entreprise

Même son de cloche chez les clients pour qui une Margarita ou une Regina a bien plus d'attrait qu'une pizza au bacon ou à toute autre saveur exotique. "En Italie, nous sommes très traditionalistes avec la nourriture, très sévères. Cette idée de pizza à l'américaine ou à l'ananas, ça ne pouvait pas marcher", raconte un jeune homme assis en terrasse. Selon l'entreprise, les pizzas auraient pu séduire les jeunes si le covid n'était pas passé par là. En effet, les pizzerias se sont lancées dans la vente à emporter, principal terrain de chasse de Domino's. Un échec qui rappelle celui de Starbucks qui avait jeté l'éponge en mars, ne sachant pas concurrencer l'expresso italien.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.