Israël : le site du massacre du festival Nova est devenu un lieu de recueillement

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
En Israël, le site du festival de musique Nova (Réïm, Israël), où 364 victimes ont péri lors de l'attaque du Hamas, est devenu un lieu de recueillement.
Israël : le site du massacre du festival Nova est devenu un lieu de recueillement En Israël, le site du festival de musique Nova (Réïm, Israël), où 364 victimes ont péri lors de l'attaque du Hamas, est devenu un lieu de recueillement. (France 2)
Article rédigé par France 2 - C. Barbier
France Télévisions
France 2
En Israël, le site du festival de musique Nova (Réïm, Israël), où 364 victimes ont péri lors de l'attaque du Hamas, est devenu un lieu de recueillement.

Des arbres, récemment plantés pour redonner vie à un lieu endeuillé. Au pied de chacun, le portrait d'une des victimes des attaques du 7 octobre. Sur le site du festival de musique Nova (Réïm, Israël), proche de la bande de Gaza, 364 festivaliers ont été tués par les commandos du Hamas. Chaque semaine, des milliers de visiteurs viennent se recueillir. Certains sont accompagnés par un guide touristique.

L'un des rares sites attaqués ouvert

"Le jour du 7 octobre ici, des jeunes étaient venus danser, chanter. Pour moi, c'était un symbole de paix, de joie. Ceux qui habitent de l'autre côté n'en voulaient pas et sont venus ici pour tout gâcher", confie Frédéric Coscas, guide touristique et père d'une survivante du festival Nova. En dépit des explosions en provenance de Gaza, qui viennent parfois troubler la quiétude de ce lieu de pèlerinage, le site Nova est l'un des rares ouvert aux visiteurs sur les 40 attaqués par le Hamas.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.