Israël : Benyamin Nétanyahou écarté après douze ans au pouvoir, le chef de la droite radicale Naftali Bennett devient Premier ministre

Le Parlement israélien a porté au pouvoir une nouvelle coalition gouvernementale, lors d'un vote de confiance tenu dimanche soir.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le chef de la droite radicale israélienne, Naftali Bennett, donne une conférence de presse au Parlement, à Jérusalem, le 6 juin 2021. (MENAHEM KAHANA / AFP)

Il avait reconnu sa défaite avant même le vote de confiance. Après douze ans à la tête du gouvernement israélien, Benyamin Nétanyahou a été écarté du pouvoir lors d'un vote au Parlement, dimanche 13 juin. Soixante députés sur les 119 présents ont voté en faveur d'une nouvelle coalition gouvernementale, faisant du chef de la droite radicale Naftali Bennett le nouveau Premier ministre. Cinquante-neuf élus, principalement du parti Likoud de Benyamin Nétanyahou, s'y sont opposés.

Avant le vote de la Knesset, Naftali Bennett a présenté les membres et les priorités du futur gouvernement. Ce dernier travaillera pour "l'ensemble" de la population israélienne y compris la minorité arabe, mais aussi les juifs ultra-orthodoxes qui n'ont aucun élu dans cette coalition, a déclaré le nouveau Premier ministre dans un discours sans cesse interrompu par des partisans de Benyamin Nétanyahou.

De son côté, le chef du Likoud a assuré devant le Parlement qu'il resterait en politique, à la tête de l'opposition, afin de "faire tomber" le nouveau gouvernement. Il a ajouté qu'il serait "de retour bientôt" au pouvoir.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Israël

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.