Cisjordanie : des femmes israéliennes de plus en plus nombreuses à s'entraîner dans des stands de tirs

Publié
Durée de la vidéo : 3 min
Cisjordanie : des femmes israéliennes de plus en plus nombreuses à s'entraîner dans des stands de tirs
Cisjordanie : des femmes israéliennes de plus en plus nombreuses à s'entraîner dans des stands de tirs Cisjordanie : des femmes israéliennes de plus en plus nombreuses à s'entraîner dans des stands de tirs (FRANCEINFO)
Article rédigé par franceinfo - B. Mousset, A. Plu
France Télévisions
franceinfo
Depuis les attaques meurtrières du Hamas du 7 octobre dernier, les autorités israéliennes ont allégé les mesures permettant l'obtention d'une arme, pour les hommes comme pour les femmes.

Être prête à toute éventualité. Yahel, 24 ans, passe de plus en plus de temps dans un centre de tir de la colonie d'Ariel, en Cisjordanie. Elle n'est pas soldate, mais une civile qui vient d'obtenir son permis d'arme. Une nécessité pour elle, surtout depuis les attaques du Hamas contre Israël le 7 octobre. "C'est un vrai sentiment de sécurité, parce qu'aujourd'hui, j'ai la possibilité de me défendre et de protéger les autres si je tombe sur quelqu'un qui veut faire du mal. Avec une arme, j'ai une chance équitable", confie la jeune femme. "Les attaques contre nous se produisent partout, en Cisjordanie ou dans les zones les plus reculées", déplore-t-elle.

42 000 Israéliennes auraient sollicité un permis d'arme

Ces femmes qui s'arment habitent souvent dans des colonies en Cisjordanie occupée. Depuis le 7 octobre, les autorités israéliennes ont allégé les mesures permettant l'obtention d'une arme, pour les hommes comme pour les femmes. Selon des chiffres officiels, 42 000 Israéliennes auraient sollicité un permis, et 18 000 demandes auraient été approuvées. C'est pour cela qu'elles sont de plus en plus nombreuses à s'entraîner dans les centres de tir mis à leur disposition.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.