Présidentielle en Iran : le candidat ultraconservateur Ebrahim Raïssi donné favori

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Présidentielle en Iran : le candidat ultraconservateur Ebrahim Raïssi donné favori
Article rédigé par
S. Perez, R. Mathé, L. Lavieille - France 2
France Télévisions

L'élection présidentielle en Iran se tient vendredi 18 juin. Le candidat ultraconservateur, Ebrahim Raïssi, est donné favori.

Vendredi 18 juin, quelques centaines d'électeurs se sont rendus dans les bureaux de vote à Téhéran, en Iran, pour élire le prochain président du pays, mais sans la foule de la dernière présidentielle d'il y a quatre ans. Le taux d'abstention pourrait ainsi battre des records pour cette élection, que les autorités iraniennes ont verrouillée. 

Un proche du guide suprême

Le candidat ultraconservateur, Ebrahim Raïssi, est donné favori. Ce religieux, proche du guide suprême Ali Khamenei, incarne un Iran radical et traditionnaliste. Il sait que cette élection est contestée. "Je demande aux gens de tout bord politique de venir voter", a déclaré Ebrahim Raïssi. Pour les électeurs conservateurs, le candidat, actuel chef de l'appareil judiciaire, apparaît comme le garant de l'ordre. Par ailleurs, dans un pays épuisé par les sanctions internationales, et désabusé face à sa classe politique, le mécontentement s'exprime de plus ou plus ouvertement. Les résultats de l'élection devraient être annoncés samedi 19 juin.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Iran

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.