Nucléaire iranien : les stocks d'uranium enrichi du pays dépassent de 23 fois la limite autorisée

L'Iran dément pourtant vouloir se doter de la bombe nucléaire.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le président iranien Hassan Rouhani, à Téhéran, le 14 avril 2021. (IRANIAN PRESIDENTIAL OFFICE HANDOUT / MAXPPP)

L'Iran a nettement accru ces derniers mois son stock d'uranium enrichi, poursuivant son escalade nucléaire même s'il nie vouloir se doter de la bombe, selon un rapport de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) consulté mercredi 31 mai par l'AFP. Les stocks s'élevaient à 4 744,5 kg à la date du 13 mai (contre 3 760,8 kg en octobre), soit plus de 23 fois la limite autorisée par l'accord international de 2015.

L'AIEA a, par ailleurs, décidé de clôturer le dossier portant sur la présence de matière nucléaire sur le site non déclaré de Marivan, au sud de Téhéran, après avoir reçu des "explications plausibles" de l'Iran.

L'instance onusienne "n'a pas de questions supplémentaires et cette question est considérée réglée à ce stade", selon un rapport confidentiel consulté par l'AFP, à quelques jours d'une réunion du Conseil des gouverneurs de l'AIEA.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.