Iran : réfugiée en France, une top model témoigne

Publié
Iran : réfugiée en France, une top model témoigne
FRANCEINFO
Article rédigé par
N. El Khaouafi, A. Gras - franceinfo
France Télévisions

Franceinfo a rencontré une Iranienne réfugiée en France, exilée après avoir pris des photos dénudées. Elle donne son regard sur la mobilisation des femmes et des Iraniens contre le régime.

Elle a fui l'Iran et sa République islamique pour la France. En 2017, Negzzia est recherchée par la police des mœurs à cause, notamment, de photos dénudées jugées obscènes. "Comme tu vois seulement mes jambes et mes épaules, tu penses que je suis toute nue", raconte-t-elle en montrant la photo. Elle subit alors de nombreux commentaires réprobateurs et est dénoncée par un photographe qui a tenté de la violer. Cette mannequin est alors condamnée à de la prison et à 148 coups de fouet. 

"Changer ce gouvernement"

"Je voulais traiter mon corps comme je voulais", raconte-t-elle pour expliquer son exil. Désormais mère, elle raconte que sa fille "est née le jour où les manifestations ont commencé en Iran". Admirative des manifestantes, Negzzia espère que le pouvoir en place va être renversé. "On n'est pas la République islamique de l'Iran, on est l'Iran. On a besoin de changer ce gouvernement", affirme-t-elle. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.