Iran : deux chercheurs français emprisonnés depuis plus de 8 mois

Cela fait 252 jours que les chercheurs Fariba Adelkhah et Roland Marchal sont retenus en prison en Iran. Ils ont accusé par les autorités d'avoir voulu intenter à la sureté nationale.

France 3

252 jours de prison, dont 53 de grève de la faim. Depuis son lieu d'incarcération, près de Téhéran (Iran), la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah a cessé de s'alimenter pour protester contre son emprisonnement. Avec son compagnon, le chercheur français Roland Marchal, cela fait plus de huit mois qu'ils sont retenus par les autorités de la République islamique. Aujourd'hui son état de santé interroge. Alors, leurs proches se mobilisent mardi 11 février, en espérant accélérer leur libération.

Accusations arbitraires

Ils sont accusés de complot contre la sûreté nationale par les gardiens de la révolution iraniens. Les autorités françaises ont qualifié leur emprisonnement d'arbitraire et tentent d'obtenir leur libération. "Nous considérons que ces emprisonnements sont insupportables, nous l'avons fait savoir aux autorités", a déclaré le 2 février le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian.

Le JT
Les autres sujets du JT
Cela fait 252 jours que les chercheurs Fariba Adelkhah et Roland Marchal sont retenus en prison en Iran. Ils ont accusé par les autorités d\'avoir voulu intenter à la sureté nationale.
Cela fait 252 jours que les chercheurs Fariba Adelkhah et Roland Marchal sont retenus en prison en Iran. Ils ont accusé par les autorités d'avoir voulu intenter à la sureté nationale. (France 3)