Iran : des chercheurs français en prison depuis 252 jours

Depuis plus de huit mois, les chercheurs Fariba Adelkhah et Roland Marchal sont emprisonnés en Iran, accusés par les autorités d'avoir voulu intenter à la sureté nationale.

FRANCE 2

Cela fait maintenant 252 jours que Fariba Adelkhah et Roland Marchal ont été arrêtés en Iran. Les deux chercheurs français sont détenus dans une prison proche de la capitale, Téhéran. Lui est maintenu à l'isolement, elle dans une cellule pour femmes dans laquelle elle a entamé une grève de la faim le 24 décembre. "Elle est très affaiblie physiquement, elle a du mal à se tenir debout", indique Béatrice Hibou, une chercheuse du CNRS. Avec d'autres proches, elle s'est mobilisée mardi 11 février pour sensibiliser à la cause des détenus.

"C'est entièrement arbitraire"

Le couple de chercheurs pourrait être jugé d'ici quelques semaines. Ils sont accusés par les autorités de collusion en vue d'attenter à la sureté nationale. Selon leur comité de soutien, ces charges ont été fabriquées de toute pièce. "Ce sont des accusations valise, que les autorités iraniennes promènent comme ça, au grès de leurs besoins diplomatiques. C'est entièrement arbitraire", estime Bernard Hourcade, un de leurs amis, spécialistes de la République islamique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Depuis plus de huit mois, les chercheurs Fariba Adelkhah et Roland Marchal sont emprisonnés en Iran, accusés par les autorités d\'avoir voulu intenter à la sureté nationale.
Depuis plus de huit mois, les chercheurs Fariba Adelkhah et Roland Marchal sont emprisonnés en Iran, accusés par les autorités d'avoir voulu intenter à la sureté nationale. (FRANCE 2)