Donald Trump ordonne des frappes contre l'Iran, puis annule l'opération au dernier moment

Alors que les tensions sont de plus en plus vives entre les États-Unis et l'Iran, Donald Trump aurait ordonné des frappes sur des installations iraniennes jeudi 20 juin, avant de se raviser au dernier moment.

France 3

Une guerre a-t-elle été évitée ? Selon The New York Times, Donald Trump aurait ordonné des frappes sur l'Iran avant d'annuler l'opération jeudi 20 juin. Des avions de combat avaient déjà décollé et des bateaux de guerre étaient en position. Le président américain a voulu lui-même informer Téhéran de l'imminence de l'attaque, tout en lui faisant part de sa volonté de dialogue.

Un drone met le feu aux poudres

La tension entres les pays est montée dans la soirée, quand l'Iran a abattu un drone américain dans son espace aérien, au-dessus du détroit d'Ormuz. Dans un tweet, le ministre des Affaires étrangères iranien Mohammad Javad Zarif affirme qu'il dispose de preuves : "Nous avons récupéré des sections du drone militaire américain dans NOS eaux territoriales où il a été abattu". Pour Washington, son avion sans pilote n'a pas franchi la frontière iranienne. Face au risque de confrontation directe entre les deux pays, plusieurs compagnies aériennes ont décidé d'éviter le survol du détroit d'Ormuz déjà soumis à de fortes tensions après l'attaque de plusieurs pétroliers. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Donald Trump lors d\'une rencontre avec le président canadien, à la Maison Blanche, le 20 juin 2019.
Donald Trump lors d'une rencontre avec le président canadien, à la Maison Blanche, le 20 juin 2019. (JIM LOSCALZO / CONSOLIDATED NEWS PHOTOS / AFP)