Cet article date de plus d'un an.

Crash aérien : un tir de missile iranien ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Crash aérien : un tir de missile iranien ?
franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

Que sait-on du crash du Boeing 737 ukrainien du jeudi 9 janvier ? La thèse de tir de missiles iraniens a été évoquée. Éléments de réponse.

À bord de sa voiture, un Iranien filme une boule de feu dans le ciel. Ce sont les derniers instants du Boeing 737 ukrainien avant qu'il ne s'érase le 9 janvier à Théhéran (Iran). Dans une autre vidéo authentifiée par le New York Times, on distingue un éclair puis une explosion. Elle accréditerait la thèse d'un tir de missile sur l'avion qui transportait 176 personnes, dont près de 60 Canadiens. Le Premier ministre canadien Justin Trudeau affirmait que l'appareil avait été abattu par accident : " Les preuves dont nous disposons indiquent que l'avion a était touché par un missile sol-air iranien. Cela pourrait être une frappe non intentionnelle", a-t-il déclaré.

L'Iran dément

Une thèse réfutée par les autorités iraniennes qui évoquent un problème technique sur l'avion. Cependant, les radars américains auraient détecté seulement deux minutes après le décollage, le tir de deux missiles sol-air. "Nous pensons qu'il est probable que cet avion ait été abattu par des missiles iraniens. Nous allons laisser l'enquête se dérouler avant de prendre une décision finale", a lancé le secrétaire d'État américain Mike Pompeo. Les experts ont pu récupérer les boîtes noires dont les données seraient exploitables. L'enquête s'annonce longue.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crash d'un Boeing 737 en Iran

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.