Crash d'un Boeing 737 en Iran

Un Boeing 737 s'est écrasé mercredi près de Téhéran, mercredi 8 janvier. Le vol PS752 de la compagnie Ukraine Airlines International (UAI) avait décollé de Téhéran en direction de Kiev et s'est écrasé deux minutes plus tard. 

Cette catastrophe, qui a entraîné la mort de 176 personnes, est survenue une semaine après la mort du puissant général iranien Qassem Soleimani dans une frappe américaine et deux jours après la riposte de Téhéran contre des bases abritant l'armée américaine en Irak. Parmi les victimes, figurent des Irano-Canadiens, mais aussi des Afghans, des Britanniques, des Suédois et des Ukrainiens. 

Il s'agit de la pire catastrophe de l'aviation civile en Iran depuis le drame de l'Airbus d'Iran Air (290 morts) que l'armée américaine avait assuré avoir abattu par erreur en 1988. Et la plus meurtrière impliquant des Canadiens depuis l'attentat contre un Boeing 747 d'Air India en 1985, dans lequel 268 Canadiens avaient trouvé la mort.

Selon, le Royaume-Uni et le Canda, l'aéronef avait sans doute été abattu par un missile iranien, probablement par erreur. Par ailleurs, des vidéos difficiles à authentifier circulent sur la toile à l'appui de cette thèse. Sans être aussi explicite, le président américain Donald Trump avait plus tôt exprimé ses "doutes" sur la thèse d'un problème mécanique. De son côté, l'Iran a nié catégoriquement cette thèse. 

12