Cet article date de plus de cinq ans.

Irak : combats à l’arme lourde autour de Mossoul

Des combattants kurdes ont lancé l'assaut, jeudi 20 octobre, sur plusieurs villages tenus par le groupe État islamique autour de Mossoul et font face à une forte résistance. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des combattants kurdes ont lancé l'assaut jeudi 20 octobre sur plusieurs villages tenus par le groupe État islamique autour de Mossoul. (SAFIN HAMED / AFP)

La bataille pour la reprise de Mossoul, en Irak, est entrée dans son  quatrième jour jeudi 20 octobre. Elle se déroule pour le moment à la périphérie de la ville car il faut d’abord traverser les lignes de défense de Daech. 

Philippe Randé est tout près de la ligne de front, pour France Info. Très précisément dans le village de Bachika, où les combats sont extrêmement violents.
écouter

Vue de loin, cette immense plaine aride autour de Mossoul paraît uniforme, presque monotone. Chaque petit village, chaque maison se ressemble. Mais depuis le début de l’offensive, chaque mètre gagné dans cette terre ocre donne lieu à de violents combats. L’armée kurde tire des missiles et des obus mais beaucoup de peshmergas l’avouent : ils ne s’attendaient pas à une telle résistance du groupe Etat islamique.

Daech répond avec des mortiers et utilise des snippers, des voitures piégées. Deux drones ont même explosé dans le ciel au-dessus de la colonne de blindés. Depuis jeudi matin, si des milliers de peshmergas ont repris plusieurs petits villages sur trois différents fronts, les combats à l’arme lourde se poursuivent et l’avancée des Kurdes est très lente.

Le bilan humain, lui, risque d’être lourd. Les ambulances font des allers-retours incessants entre les combattants et un hôpital de campagne construit à la hâte dans le désert. Un premier bilan communiqué par des médecins du front où nous nous trouvons fait état de huit soldats kurdes morts et au moins 40 blessés. Et Mossoul est toujours à 15 kilomètres.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.