VIDEO. Qui est Narendra Modi, réélu Premier ministre de l'Inde ?

Le Premier ministre sortant a obtenu une nouvelle majorité absolue au Parlement lors des législatives.

Le parti du Premier ministre indien Narendra Modi a remporté les élections législatives jeudi 23 mai. Depuis son arrivée au pouvoir en 2014, il a appliqué une politique ultranationaliste. Soutenu par le monde des affaires, cet homme de 68 ans a pourtant connu plusieurs échecs économiques. En 2016, il a paralysé le pays en annulant les billets de 500 et 1 000 roupies. L'objectif affiché était de lutter contre la corruption. Mais l'Etat n'avait pas prévu suffisamment de nouveaux billets, ces espèces représentant 90% du cash en circulation.

Le point fort de Narendra Modi ? Sa communication extrêmement contrôlée. Pas de conférences de presse, très peu d’interviews... Le Premier ministre indien a multiplié les meetings pendant la campagne et peut compter sur le soutien de Bollywood. Un biopic à sa gloire devait sortir le 5 avril mais la commission électorale s’y est opposée. Narendra Modi est présenté dans ce film comme le fils d’un simple vendeur de thé, ayant gravi les échelons un à un avant de conquérir le pouvoir.

Indian Prime Minister Narendra Modi flashes the victory sign as he celebrates the victory in India\'s general elections at the Bharatiya Janata Party headquarters, in New Delhi on May 23, 2019. - Hindu nationalist Prime Minister Narendra Modi claimed victory on May 23 in India\'s general election and vowed an \"inclusive\" future, with his party headed for a landslide win to crush the Gandhi dynasty\'s comeback hopes. (Photo by Money SHARMA / AFP)
Indian Prime Minister Narendra Modi flashes the victory sign as he celebrates the victory in India's general elections at the Bharatiya Janata Party headquarters, in New Delhi on May 23, 2019. - Hindu nationalist Prime Minister Narendra Modi claimed victory on May 23 in India's general election and vowed an "inclusive" future, with his party headed for a landslide win to crush the Gandhi dynasty's comeback hopes. (Photo by Money SHARMA / AFP) (MONEY SHARMA / AFP)