Cet article date de plus de deux ans.

Pollution : l'atmosphère des grandes villes concentrée dans des capsules

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Pollution : l'atmosphère des grandes villes concentrée dans des capsules
Article rédigé par
France Télévisions

À l'occasion du sommet de l'ONU sur le climat à New York (États-Unis), un artiste a reproduit la pollution de grandes villes dans des capsules.

Pollué, frais et pluvieux à Londres (Royaume-Uni), chaleur humide et suffocante à New Delhi (Inde). À New York (États-Unis), des capsules ont été installées pour reproduire la pollution de l'atmosphère des grandes villes dans le cadre du sommet des Nations unies sur le climat lundi 23 septembre. "C'est une expérience viscérale. Ça touche les gens plus vite que beaucoup de textes et de grands discours. Ici, le nombre de visiteurs est plus limité, mais ce sont tous des gens qui peuvent prendre des décisions politiques et c'est très important pour moi", estime Michael Pinsky, créateur des "Pollution Pods".

8,8 millions de morts en 2015

L'artiste s'est entouré de chimistes et d'experts olfactifs pour recréer ces atmosphères saturées de gaz toxiques. Selon une étude récente, la pollution de l'air a tué 8,8 millions de personnes dans le monde en 2015, dont près d'un tiers en Chine.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Inde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.