Inde : Manvendra Singh Gogil, le premier prince gay

En Inde, un pays où l'homosexualité est jugée contre-nature, le prince Manvendra Singh Gogil a fait son coming out très tôt au début des années 1990. Depuis, il se bat pour faire changer les mentalités.

Francetv info

"Quand j'ai fait mon coming out, il y avait beaucoup de monde contre moi, car il y a beaucoup d'homophobie dans notre société", raconte le prince. Manvendra Singh Gogil est le premier prince ouvertement gay au monde. Il a été obligé de se marier en 1991 avant de divorcer un an plus tard, faute de mariage consommé. Il fait alors son coming out. "J'ai fait mon coming out à mes parents, ils étaient dans le déni et disaient que c'est impossible. Ils sont allés voir un docteur pour lui dire : 'Nous vous donnerons autant d'argent que vous voulez pour le rendre hétérosexuel' (...) Quand rien n'a marché, ils m'ont emmené voir des leaders religieux", raconte l'nitéressé.

Un palais transformé en centre d'accueil

L'Inde est un pays extrêmement conservateur où faire son coming out est un acte de courage. "Les trois principales religions présentes en Inde sont liées pour déclarer que l'homosexualité est contre-nature", analyse Charlotte Thomas, directrice du programme Asie du Sud-NORIA. Il y aurait 2,5 millions d'hommes homosexuels en Inde. Pour venir en aide à tous les enfants menacés de mort ou molestés par leurs parents, le prince a transformés son palais en centre d'accueil LGBT. 

En Inde, un pays où l\'homosexualité est jugée contre-nature, le prince Manvendra Singh Gogil a fait son coming out très tôt au début des années 1990. Depuis, il se bat pour faire changer les mentalités.
En Inde, un pays où l'homosexualité est jugée contre-nature, le prince Manvendra Singh Gogil a fait son coming out très tôt au début des années 1990. Depuis, il se bat pour faire changer les mentalités. (FRANCETV INFO)