Inde : l'urbanisation, cause de conflits entre des hommes et des éléphants

Le retour d'un conflit plutôt inhabituel inquiète les autorités en Inde. Un conflit entre l'homme et l'éléphant. Dans l'est du pays, l'urbanisation galopante donne lieu à des face-à-face parfois violents. Des morts sont même à déplorer.

Voir la vidéo
France 2

Au sud de l'Inde, les villages poussent et mangent peu à peu la nature. Dans le deuxième pays le plus peuplé au monde, la confrontation avec les animaux sauvages est inévitable. Depuis des siècles, les éléphants sauvages ont leur territoire. Mais dorénavant, il y a une route goudronnée au milieu de leur zone et des milliers de voitures chaque jour. Les animaux semblent perdus, ils repartent en sens inverse et bloquent la circulation.

Des centaines de morts par an

Ces animaux sauvages sont imprévisibles. Ils n'hésitent pas à attaquer, que ce soit une moto ou un camion. Chaque année en Inde, ils causent la mort de 400 personnes. Cent éléphants sont également tués. Pourtant, ce sont des animaux plutôt pacifiques, sauf quand ils se sentent menacés ou quand un envahisseur s'avance sur leurs terres. Les habitants essaient de construire des murs, des barrières, mais rien n'y fait. Peu à peu, certaines sont zones deviennent des sanctuaires réservés à la vie sauvage, une dizaine de villages ont été déplacés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un éléphant sauvage se déplace à travers une rue à Siliguri, en Inde, le 10 Février 2016.
Un éléphant sauvage se déplace à travers une rue à Siliguri, en Inde, le 10 Février 2016. (REUTERS)