Inde : les Jarawa, les derniers autochtones de la planète menacés de disparition

Les Jarawa sont un peuple qui vit sur les îles Andaman qui dépendent de l'Inde. Ils ne sont plus que 400 à vivre. Alexandre Dereims leur rend hommage avec le film "Nous sommes l'Humanité".

France 3

"Les Jarawa ont fait partie des premières migrations humaines qui sont parties d'Afrique il y a 70 000 ans. Ce sont des pygmées africains et en même temps ils sont les ancêtres de tous les Asiatiques", explique Alexandre Dereims sur le plateau du Soir 3 mardi 1er mai.

Le cinéaste poursuit : "Ils ont longé les côtes birmanes et se sont retrouvés dans l'archipel des Andaman loin de toutes les routes maritimes. Ils sont restés isolés du monde pendant 50 000 ans jusqu'au début des années 2000".

"Un zoo humain"

"On les a filmés quatre fois cinq jours sur quatre ans. C'est compliqué, car leur territoire est censé être sanctuarisé par l'armée indienne. Mais il est aussi traversé par une route empruntée par des convois militaires qui escortent des touristes indiens qui viennent les prendre en photo. C'est un zoo humain", raconte Alexandre Dereims.

"Le potentiel touristique est énorme. Ces îles ressemblent aux Maldives ou aux Seychelles. L'Inde veut développer ses îles au détriment des Jarawa. Il y a aussi des braconniers qui chassent leur gibier et enlèvent des femmes et les violent", s'alarme-t-il.

Alexandre Dereims lance un appel pour les sauver. Le réalisateur de Nous sommes l'Humanité, qui sort au cinéma mercredi 2 mai, veut recueillir un million de signatures en ligne pour tenter d'influencer le gouvernement indien.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'affiche du film d\'Alexandre Dereims
L'affiche du film d'Alexandre Dereims (France 3)