Cet article date de plus d'un an.

Inde : l'effondrement du plancher d'un temple fait au moins 35 morts

Plusieurs dizaines de fidèles sont tombés dans un bâoli, un puits bordé d'escaliers servant aux rituels religieux, quand le plancher du temple, qui le recouvrait, a cédé sous leur poids.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Des secouristes portent une personne blessée dans l'effondrement du plancher d'un temple à Indore (Inde), le 30 mars 2023. (AFP)

L'accident a eu lieu dans la ville d'Indore, dans l'Etat du Madhya Pradesh (Inde). L'effondrement du plancher d'un temple hindou en Inde a fait au moins 35 morts, jeudi 30 mars, selon un nouveau bilan donné par un responsable local, vendredi. 

Plusieurs dizaines de fidèles sont tombés dans un bâoli, un puits bordé d'escaliers servant aux rituels religieux, quand le plancher du temple, qui le recouvrait, a cédé sous leur poids. "Une personne est toujours portée disparue. Les opérations de secours se poursuivent", a déclaré un responsable du district à l'AFP.

Des femmes, des enfants et un bébé de 18 mois se trouvaient sur le plancher du temple grillagé qui s'est déformé avant de céder, les précipitant au fond du puits de 7,5 m de profondeur, selon le journal Times of India.

Le Premier ministre se dit "extrêmement peiné"

Une enquête a été ouverte, selon le ministre de l'Intérieur de l'Etat du Madhya Pradesh. Le Premier ministre Narendra Modi a déclaré jeudi avoir été "extrêmement peiné" par le drame. Les proches des victimes percevront 200 000 roupies (2 230 euros) d'indemnités, a déclaré le bureau du chef du gouvernement.

Les temples de toute l'Inde débordaient de fidèles à l'occasion de la fête de Ram Navami, célébrant l'anniversaire de la divinité hindoue Rama. En Inde, les accidents mortels sont fréquents sur des lieux de culte lors de fêtes religieuses.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.