Inde : au moins 18 morts et des dizaines de blessés dans un accident d'avion

Le Boeing 737 transportait 191 personnes, équipage inclus, et reliait Dubaï à Kozhikode, dans l'Etat indien de Kerala. 

Les autorités inspectent la carcasse de l\'appareil de la compagnie Air India Express qui s\'est brisé en deux lors d\'un accident à l\'atterrissage, le 8 août, à l\'aéroport de Karipur, dans l\'Etat du Kerala.
Les autorités inspectent la carcasse de l'appareil de la compagnie Air India Express qui s'est brisé en deux lors d'un accident à l'atterrissage, le 8 août, à l'aéroport de Karipur, dans l'Etat du Kerala. (ARUNCHANDRA BOSE / AFP)

L'avion a dévalé une pente d'une hauteur de 10 mètres. Au moins 18 personnes ont été tuées et une quinzaine gravement blessées, vendredi 8 août, lorsqu'un appareil de la compagnie Air India Express a quitté la piste et s'est "brisé en deux" après avoir atterri sous une pluie battante, dans le sud de l'Inde. Plus d'une centaine de personnes ont été blessées au total, selon les autorités.

Selon la compagnie, le Boeing 737 transportait 191 personnes, équipage inclus, et reliait Dubaï à Kozhikode, dans l'Etat indien de Kerala (Sud). Comme des dizaines d'autres appareils ces dernières semaines, il rapatriait des Indiens bloqués par la pandémie à l'étranger, notamment dans les pays du Golfe.

Deux bébés parmi les victimes

L'avion de ligne a dépassé le bout de la piste et dévalé une pente, selon le ministère de l'Aviation. Des images télévisées montrent des portions de fuselage déchiquetées, entourées par les équipes de secours qui les arrosent d'eau dans le noir. Aucun signe d'incendie n'est visible, mais les opérations sont compliquées par la pluie.

D'après une liste de patients consultée par l'AFP, deux bébés, l'un âgé de 10 mois et l'autre de 18, figurent parmi les tués. Quinze des passagers rentraient après avoir perdu leur emploi, 12 à cause d'urgences médicales, et deux pour se marier, selon des documents de vol.

Le Premier ministre indien, Narendra Modi, a exprimé ses condoléances sur Twitter. "Mes pensées sont avec ceux qui ont perdu des êtres aimés. Que les blessés se remettent vite (...). Les autorités sont sur place, apportant toute l'aide possible aux victimes", a-t-il écrit.