Inde : 54 morts dans des affrontements interethniques dans l'Etat de Manipur

La situation dans cet Etat frontalier de la Birmanie a dégénéré mercredi lors d'une manifestation de communautés tribales qui protestaient contre la demande des Meiteis, ethnie majoritaire dans le Manipur, de bénéficier de mesures de discrimination positive.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Une voiture brûlée, à Imphal, la capitale de l'État indien de Manipur, le 4 mai 2023. (AFP)

Les affrontements interethniques qui secouent depuis mercredi l'Etat indien de Manipur (nord-est) et ont conduit au déploiement de militaires ont fait 54 morts, selon un bilan relayé samedi 6 mai par l'agence de presse indienne PTI. Aucun bilan officiel n'a pour l'heure été rendu public par les autorités locales. 

La situation dans cet Etat frontalier de la Birmanie a dégénéré mercredi lors d'une manifestation de communautés tribales qui protestaient contre la demande des Meiteis, ethnie majoritaire dans le Manipur, de bénéficier de mesures de discrimination positive.

Des centaines de militaires indiens ont été envoyés sur place jeudi avec l'ordre de tirer à vue "dans les cas extrêmes" pour tenter de ramener le calme. Les autorités ont également coupé l'accès à internet et imposé un couvre-feu. La situation restait tendue samedi après de nouvelles violences vendredi soir, ont déclaré les autorités policières.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.