Cet article date de plus de quatre ans.

En Inde, le conflit Homme-éléphants est préoccupant

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Brut : conflit éléphant-homme
Article rédigé par

Les tensions qui existent entre les éléphants et l’Homme en Inde ont des conséquences fatales. On dénombre des milliers de morts et de blessés parmi la population indienne mais aussi chez les éléphants. 

En Inde, le conflit qui oppose l’Homme et l’éléphant est inquiétant. La tension entre la population et les animaux s’accroît et de nombreux accidents résultent de cette confrontation. Selon les chiffres du ministère de l’Environnement indien publiés en août dernier, une personne est tuée chaque jour par un éléphant ou par un tigre dans le pays. 

510 éléphants morts électrocutés ou heurtés par un train

Plus précisément, ce sont 1052 personnes qui ont été tuées par des éléphants ces trois dernières années en Inde. Mais inversement, du côté des éléphants, on dénombre également 510 éléphants morts depuis 2009 heurtés par des trains ou électrocutés par des lignes à haute-tension.

La déforestation massive et la pression humaine croissante sur leur habitant poussent les éléphants à se déplacer dans des zones occupées par les humains. Pour traverser le pays, les éléphants empruntent une centaine de couloirs naturels de migration. Le problème c’est qu’environ 80 de ces passages sont fréquentés par l’Homme, et deux tiers d’entre-eux sont traversés par de grands axes routiers.

Un éléphant escorté par la police

Si cette situation paraît désastreuse, ce n’est pas tout le temps le cas. Parfois, le conflit Homme-éléphant s’apaise. C’est notamment dû au fait que les villageois sont de mieux en mieux informés sur ce qu’il faut faire et comment il faut réagir face à un éléphant, comme l’explique Manjit Nath : « Nous avons acquis des connaissances, des expertises. Les gens sont devenus plus sages. Finalement ça a donné aux populations locales une certaine confiance et une impression de sécurité. » Certaines d’entre-elles, par exemple, honorent religieusement les éléphants tués. 

Parmi les conséquences de cette prise de conscience, il y a la volonté de protéger les éléphants. Celui qu’on nomme CMK1, par exemple, bénéficie d’une escorte policière dans ses déplacements.

Par ailleurs, plusieurs ONG interviennent pour tenter d'établir une relation pacifique entre les animaux et la population.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.