Cet article date de plus de sept ans.

Hong Kong : affrontements entre étudiants et contre-manifestants

La non-violence toujours à l'épreuve à Hong Kong. Les étudiants contestataires doivent faire face, notamment, à la colère des commerçants qui veulent travailler.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Les commerçants s'opposent aux étudiants sur les barricades © REUTERS | Carlos Barria)

Dans le quartier commerçant de Mong Kok, une foule en colère a déferlé cete nuit pour tenter d'arracher tentes et barricades sans que les forces de police ne veuillent ou ne puissent intervenir. Dix-neuf personnes ont été arrêtées dont huit suspectées de liens avec les triades, la mafia chinoise. Car les commerçants en colère ont reçu le renfort de mafieux et de militants pro-Chine.

Récit des affrontements à Mong Kok avec Philippe Reltien
écouter
 Amnesty International accuse les forces de police "d'avoir regardé faire" alors que les manifestants, souvent jeunes et désarmés, subissaient les assauts menées par des hommes masqués soupçonnés d'être rémunérés pour casser le mouvement pacifique.

Les chaînes de télévion locales ont diffusé en continue de spectaculaires batailles rangées entre les deux camps. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.