Hommage aux Invalides pour l'un des soldats français morts au Mali

Les honneurs militaires ont été rendus, dans l'intimité lors d'une cérémonie aux Invalides réservée à la famille, au caporal-chef Cédric Charenton, tué le 2 mars dans le massif des Ifoghas. Depuis, un quatrième militaire français a été tué, mercredi, dans la région de Gao (nord du Mali).

(Joe Penney Reuters)

Comme trois autres de ses
camarades, ce caporal-chef du 1er régiment de chasseurs
parachutistes est "Mort pour la France". Cédric Charenton est tombé
sous les balles de combattants islamistes, lors de violents échanges de tirs le
2 mars dernier dans l'Adrar des Ifoghas, dans le nord-est du Mali.

Les honneurs militaires lui ont été
rendus aux Invalides, lors d'une cérémonie réservée à sa famille. Auparavant,
le cortège funèbre, escorté par la Garde républicaine, avait franchi le pont
Alexandre III, qui fait face aux Invalides, où les personnes présentes, civiles et militaires, ont pu
lui rendre hommage.
Les obsèques de Cédric Charenton se dérouleront lundi à Pamiers (Ariège). 

Il s'agissait du troisième
militaire français tué au Mali
depuis le lancement des opérations le 11 janvier
dernier. Depuis, un quatrième soldat a trouvé la mort, mercredi, dans la région
de Gao, l'un des fiefs des islamistes dans le nord du Mali.