Dimanche en politique, France 3

Himalaya : des alpinistes réalisent l’exploit de gravir le sommet du K2 en hiver

L’un des derniers grands mythes de l’histoire de l’alpinisme est tombé, samedi 16 janvier. Une dizaine d’alpinistes népalais ont réussi l’exploit de gravir en hiver le sommet du K2, la "montagne sauvage", considérée comme la plus dangereuse du monde.

France 3

C’est un véritable exploit : des alpinistes népalais ont réalisé pour la première fois l’ascension hivernale du K2, le deuxième sommet le plus haut de la planète, situé dans l’Himalaya. L’ascension de la "montagne sauvage", située à la frontière entre le Pakistan et la Chine, dont le sommet culmine à 8 611 mètres d’altitude, est considérée comme la plus dangereuse du monde.

Double exploit

"Nous avons grimpé les dix derniers mètres ensemble en chantant notre hymne national. (…) Ce fut un moment si spécial. Nous sommes fiers d’avoir pris part à l’histoire de l’humanité", a réagi Nirmal Purja, le leader de l’expédition, sur son compte Instagram. Cet ancien soldat des forces spéciales britanniques de 37 ans devient le premier au monde à avoir gravi les 14 sommets de plus de 8 000 mètres d’altitude en six mois. Cette prouesse historique a été ternie par la mort d’un alpiniste espagnol de 49 ans, parti faire la même ascension au même moment avec une autre équipe. 80 alpinistes ont déjà trouvé la mort en tentant l’ascension du K2.

Le K2, ou \"la montagne sauvage\"
Le K2, ou "la montagne sauvage" (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)