Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Zone euro : vent de panique venu de Grèce

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Si la gauche radicale l'emporte en Grèce à la fin du mois, le pays 
pourrait quitter l'euro. Angela Merkel y serait favorable. La finance 
tremble.

Selon le magazine allemand Der Spiegel, pour Angela Merkel, "la sortie de la Grèce de la zone euro est quasiment inévitable", en cas de victoire de la gauche radicale dans le pays.

Les bourses s'effondrent

La chancelière allemande a changé d'avis et fait souffler un vent de panique sur l'Europe. Conséquence, le monde de la finance tremble. Toutes les bourses européennes ont lourdement chuté aujourd'hui : - 3,31 à Paris, - 4,92% à Rome et - 5,63% à Athènes, détaille France 2. La Grèce doit voter dans trois semaines et la gauche anti-austérité est donnée favorite.

S'il est élu, le candidat de la gauche radicale Alexis Tsípras menace de ne pas rembourser la dette du pays. À Bruxelles, le siège de la Commission européenne tente de rassurer les marchés en se réfugiant derrière les traités. "Selon l'article 140 du traité, un État ne peut pas quitter la zone Europe", explique la porte-parole de la
commission au micro de France 2.
 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Grèce

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.