Cet article date de plus de six ans.

Vidéo La Grèce entend renégocier une partie de sa dette

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Alexis Tsipras sera reçu par François Hollande la semaine prochaine. Le ministre des Finances grec sera quant à lui dès demain, dimanche 1er février à Paris.

Le ministre des Finances grec sera reçu à Paris demain, dimanche 1er février. Il espère obtenir le soutien de la France. Alexis Tsipras sera quant à lui reçu mercredi par François Hollande. Face au président de l'Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem, le Premier ministre grec a annoncé vouloir négocier une partie de la dette grecque.

Un bras de fer

Même message de son ministre des Finances : "Notre gouvernement veut bien collaborer avec les institutions de l'Union européenne, de la BCE et du FMI, mais nous ne collaborerons plus avec la Troïka, qui est anti-européenne", a déclaré Yanis Varoufakis. Angela Merkel a quant à elle vivement réagi après cette déclaration : "Il y a déjà eu un renoncement volontaire des créanciers privés, les banques ont déjà renoncé à des milliards de créances sur la Grèce. Je ne vois pas de nouvel effacement de la dette".
Vendredi 30 janvier, à Strasbourg, Angela Merkel et François Hollande se sont rencontrés pour essayer de trouver un moyen de faire entendre raison au gouvernement grec.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.