Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Hollande : "L'accord permet à la Grèce de rester dans la zone euro, c'était l'objectif"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
DLTFTV_MAM_5340355
POOL
Article rédigé par
France Télévisions

Le président de la République a rapidement pris la parole après l'annonce d'un accord de la zone euro pour négocier un troisième plan d'aide.

La zone euro a décidé à l'unanimité d'entamer des négociations en vue d'accorder un troisième plan d'aide à la Grèce, qui risquait sinon une sortie de l'Union monétaire, a annoncé lundi 13 juillet à 9 heures le président du Conseil européen, Donald Tusk.

Dans la foulée, François Hollande a tenu une conférence de presse. "Après plus de quinze heures de discussion, de négociations, de débat, un accord a été trouvé. Cet accord, la France le cherchait, le voulait, et cet accord est là. Il permet à la Grèce de rester dans la zone euro. C'était l'objectif", a commencé le chef de l'Etat.

Un accord qui permet de préserver "l'unité" de la zone euro

"L'objectif, c'était de faire en sorte que la zone euro puisse être préservée dans son intégrité, dans son unité", a poursuivi François Hollande. Les négociations ont duré toute la nuit de dimanche à lundi pour aboutir à cet accord qui donne le feu vert politique pour le lancement des négociations sur un troisième plan d'aide pour la Grèce pour un montant évalué entre 82 et 86 milliards d'euros sur trois ans. L'Assemblée nationale votera mercredi sur la déclaration issue du sommet, a aussi annoncé François Hollande.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.