Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Grèce : Mélenchon critique un accord arraché à Tsipras "le pied sur la gorge"

Publié Mis à jour
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions

L'eurodéputé reproche aussi à François Hollande d'avoir "beaucoup trop tardé à envoyer ses experts aider les experts grecs".

Il y a moins d'une semaine, il disait "bravo" à François Hollande pour son attitude dans la gestion européenne de la crise de la dette grecque. Au lendemain des négociations marathon qui ont abouti à la signature d'un plan de sortie de crise, Jean-Luc Mélenchon est nettement moins élogieux. L'accord a été arraché au Premier ministre grec, Alexis Tsipras, "le pied sur la gorge", a dénoncé le cofondateur du Parti de gauche, sur i-Télé, lundi 13 juillet.

> Suivez les réactions après l'accord entre Athènes et ses créanciers

La Grèce a "un revolver sur la tempe"

L'eurodéputé reproche à François Hollande d'avoir "beaucoup trop tardé à intervenir" et "beaucoup trop tardé à envoyer ses experts aider les experts grecs". "Le résultat, le voilà : c'est l'agenda de Mme Merkel qui sert de base aux discussions", lâche-t-il. Ces critiques, il les a aussi formulées dans un communiqué. Le chef de l'Etat n'est qu'un "simple assesseur" de la chancelière allemande, y écrit-il.

"Telle est dorénavant l'Union européenne. Un revolver sur la tempe, une nation déjà asphyxiée et placée sous blocus financier doit conclure un 'accord' après treize heures de 'discussion'", observe l'ancien candidat à l'élection présidentielle de 2012. Et il conclut : "Le gouvernement d'Alexis Tsipras a résisté pied à pied comme nul autre ne l'a aujourd'hui fait en Europe. Il accepte donc un armistice dans la guerre qui lui est menée"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.