VIDEO. Grèce : à Patras, chômage de masse et exclusion

La politique d'austérité imposée par le gouvernement a transformé la Grèce. Patras, ancienne capitale européenne de la culture, est l'une des villes les plus touchées par la pauvreté. Reportage de France 3.

FRANCE 3

Patras est devenue un symbole en Grèce, triste symbole de la pauvreté. Deuxième port du pays, les 380 000 habitants ont malgré tout été frappés de plein fouet par une crise d'une violence inouïe.
France 3 a rencontré Irini, mère célibataire au chômage, et son fils Stellios, 10 ans. La jeune femme n'a aucune source de revenus et sa maison menace de s'effondrer. "Tous les jours, c'est pareil. On dort, on se réveille. Si on a à manger, on mange. Sinon, on ne mange pas", détaille Irini, résignée.

Chercher à manger avant tout

Ici, manger est devenu une obsession dans un pays où les chômeurs ne touchent plus rien passé un an sans travailler. L'église est souvent l'ultime recours. Le Père Ermolaos, curé de Sainte-Sophie, qui vient en aide aux démunis, en appelle aujourd'hui à l'aide la communauté européenne : "L'Europe doit voir d'un bon oeil l'infinie patience dont font preuve les Grecs depuis cinq ans. On est vraiment au bout du bout du bout."
Ancienne grande ville industrielle, Patras compte aujourd'hui 40% de chômeurs.

Le JT
Les autres sujets du JT