Référendum : la Grèce a massivement dit "non"

61,3% des Grecs se sont prononcés contre un nouveau plan d'austérité européen. Un "non" franc et massif lancé aux créanciers dimanche 5 juillet. 

France 2

La grande majorité des Grecs a refusé catégoriquement un nouveau plan d'austérité européen. Un vote très largement célébré cette nuit à Athènes, où la victoire a été fêtée une bonne partie de la nuit. "On a réussi, on a gagné", s'exclame une Grecque. Hier soir, dès l'annonce des premiers résultats au référendum, plusieurs milliers de personnes se sont retrouvées place Syntagma, dans le centre d'Athènes. Les Grecs ont dit "non" aux propositions des créanciers. Pour eux, c'est une large victoire contre l'austérité.

Tsipras doit maintenant renégocier

"Ce n'est plus possible de continuer comme ça. Ces cinq dernières années, on a vécu un cauchemar", confie une partisane du "non". "La Grèce a montré qu'il est possible de répondre et de donner son avis, contrairement aux conditions qui nous sont imposées par le reste de l'Europe", se félicite un autre.

Un message clair qu'Alexis Tsipras compte bien faire valoir dans les négociations. Pour le Premier ministre, ce résultat ne signifie pas une rupture avec l'Europe mais hier soir, une seule question était sur toutes les lèvres : le peuple grec a-t-il tourné une page de son histoire ?

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme brandit un drapeau grec devant le Parlement à Athènes (Grèce), le 5 juillet 2015.
Un homme brandit un drapeau grec devant le Parlement à Athènes (Grèce), le 5 juillet 2015. (IAKOVOS HATZISTAVROU / AFP)