Les Grecs suspendus à la décision de Bruxelles

Le sort de la Grèce n'est toujours pas scellé. Les propositions d'économies faites par Athènes sont encore discutées.

FRANCE 3

"Sauvetage choc", "Vers un difficile compromis", titre un journal. "Coupes dans les retraites et augmentation des impôts", peut-on lire également. L'Union européenne est actuellement en train d'examiner les propositions faites par Athènes lundi 22 juin. Reste à savoir si le gouvernement sera soutenu par son parlement.
La presse grecque ce matin fait largement l'écho des concessions de son nouveau gouvernement, à Bruxelles.

"La peste ou le choléra"

Une partie de la population s'est réveillée inquiète en découvrant les mesures annoncées par Alexis Tsipras, lundi, à Bruxelles pour honorer ses créanciers. "Cela va être très douloureux, nous ne devrions pas négocier avec les créanciers", craint un habitant. "Qu'est-ce qu'on peut faire, nous avons le choix entre la peste et le choléra. Les temps sont durs, mais nous devons nous montrer patients", dénonce une autre
Alexis Tsipras est rentré de Bruxelles en espérant que les créanciers soient favorables à un accord.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Hollande, le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, et l\'Espagnol Mariano Rajoy, au sommet extraordinaire de la zone euro, à Bruxelles, le 22 juin 2015.
François Hollande, le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, et l'Espagnol Mariano Rajoy, au sommet extraordinaire de la zone euro, à Bruxelles, le 22 juin 2015. (EMMANUEL DUNAND / AFP)