L'Eurogroupe doute de la Grèce

A Bruxelles, la confiance ne règne pas à propos des propositions de la Grèce à ses créanciers.

FRANCE 2

Ce samedi 11 juillet, l'Eurogroupe discute de l'avenir de la Grèce, qui a transmis des propositions validées par son parlement. La zone euro apparaît partagée quant à l'avis qu'il faut avoir sur les propositions d'Alexis Tsipras.

Le ministre français des Finances, Michel Sapin, veut convaincre ses homologues européens qu'ils peuvent avoir confiance en la Grèce. "La France est un trait d'union et nous jouerons ce rôle jusqu'au bout", a-t-il martelé à la caméra de France 2.

La France soutenue par la Commission européenne et du FMI

Cependant, les doutes sont tenaces chez certains ministres, à commencer par l'Allemand Wolfgang Schäuble. Plusieurs autres ont un problème de confiance et réclament des mesures supplémentaires de la part du Premier ministre grec.

Michel Sapin peut s'appuyer sur le soutien de la Commission européenne de Pierre Moscovici et sur le Fonds monétaire international de Christine Lagarde. Reste à déterminer si cela sera suffisant pour rétablir la confiance au sein de l'Eurogroupe.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de l\'Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem (à gauche), le ministre des Finances grec, Euclide Tsakalotos (au centre) et le ministre des Finances français, Michel Sapin, le 7 juillet 2015, à Bruxelles (Belgique), lors d\'une réunion de l\'Eurogroupe au sujet de la Grèce.
Le président de l'Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem (à gauche), le ministre des Finances grec, Euclide Tsakalotos (au centre) et le ministre des Finances français, Michel Sapin, le 7 juillet 2015, à Bruxelles (Belgique), lors d'une réunion de l'Eurogroupe au sujet de la Grèce. (THIERRY CHARLIER / AFP)