L'effondrement partiel d'un pont en Grèce fait un mort et quatre blessés

Une opération de secours de grande envergure est menée sur place, à Patras, avec des pompiers et des ambulances, alors que la canicule se poursuit en Grèce.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Des pompiers interviennent pour chercher des survivants après l'effondrement partiel d'un pont à Patras (Grèce), le 23 juillet 2023. (FOTIS ATHANASOPOULOS / SOOC /  AFP)

L'édifice s'est écroulé pour une raison pour l'heure inconnue. Une personne a été tuée dans l'effondrement partiel d'un pont, dimanche 23 juillet, à Patras, dans l'ouest de la Grèce, a déclaré à l'AFP un porte-parole de la police grecque. 

L'agence de presse ANA et la chaîne publique ERT, qui citent les services ambulanciers, ont affirmé qu'il y avait quatre blessés, transférés dans deux hôpitaux de la ville. Une opération de secours de grande envergure est en cours avec des pompiers et des ambulances sur place, dans des conditions difficiles, alors que le pays est frappé par une canicule exceptionnelle. 

L'ouvrage est situé sur la route qui relie le port de Patras, dans la péninsule du Péloponnèse, à Athènes. Selon Efthymis Lekkas, le président de l'Organisation de protection des séismes, cité par la chaîne ERT, le pont avait des problèmes de stabilité qui étaient connus des autorités. Des travaux de restauration ont débuté en 2021 pour un coût de plus de six millions d'euros, selon ERT.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.