Incendies en Grèce : les deux pilotes d'un avion bombardier d'eau tués dans le crash de l'appareil

L'accident s'est produit alors que des centaines de pompiers et au moins quatre avions luttaient contre les flammes sur l'île d'Eubée, proche d'Athènes.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Un avion de type Canadair lutte contre un incendie à Dervenochoria, au nord d'Athènes (Grèce), le 19 juillet 2023. (SPYROS BAKALIS / AFP)

Un avion bombardier d'eau s'est écrasé mardi 25 juillet dans le sud de l'île d'Eubée (Grèce) alors qu'il luttait contre l'un des incendies qui ravagent actuellement le pays, a déclaré à l'AFP Yannis Artopios, porte-parole du service des pompiers grecs. L'appareil, de type Canadair, "a chuté près de Platanisto", un village de cette île, a-t-il précisé. Les deux pilotes, des membres de l'armée de l'air du pays, sont morts, a annoncé le ministère grec de la Défense. Des images du crash ont été diffusées par la chaîne publique ERT.

Sur leur site, les pompiers grecs avaient alerté sur un "risque extrême" d'incendie pour la journée du 25 juillet dans six régions du pays (Attique, Grèce centrale, Péloponnèse, Grèce occidentale, Thessalie, Macédoine centrale). "Les patrouilles de surveillance aérienne se poursuivent, ainsi que les patrouilles des pompiers, de la police et de l'armée", précise le communiqué des services de secours publié mardi matin.

Sur le reste du territoire, "le personnel des services d'incendie reste en alerte générale, afin de faire face aux demandes de service accrues, qui ont surgi en raison du grand nombre d'incendies" qui ravagent le pays, où le niveau de risque minimum est de 3, précisent les services de secours. "Nous avons encore trois jours difficiles devant nous" à cause des températures élevées, avait prévenu lundi le Premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis, dans un discours devant le Parlement.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.