Grèce : une longue nuit de tractations avec au bout un accord

Il aura fallu 17 heures de négociations pour aboutir à un compromis. Une équipe de France 3 revient sur cet accord.

FRANCE 3

Après de longues heures de négociations, les dirigeants européens et la Grèce sont parvenus à un accord ce lundi 13 juillet sur un troisième plan d'aide. "Cet accord est difficile, mais nous avons échappé à l'asphyxie financière et à l'effondrement du système bancaire", a déclaré Alexis Tsipras. Une nuit interminable et âpre pour le Premier ministre grec, émaillée de plénières bilatérales avec Angela Merkel et François Hollande.

Alexis Tsipras a cédé

Le fond grec de privatisation de 50 milliards d'euros sera situé à Athènes et non au Luxembourg. Sur ce point, l'Allemagne a cédé. En revanche, la menace allemande visant à exclure temporairement la Grèce de l'euro a fait plier Tsipras. Mais pour François Hollande, l'essentiel était de maintenir la cohésion de la zone euro. La Grèce obtient donc une nouvelle aide, mais en échange d'une palette de réformes.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, le 12 juillet 2015 à Bruxelles (Belgique).
Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, le 12 juillet 2015 à Bruxelles (Belgique). (THIERRY CHARLIER / AFP)