Grèce : qu'implique le nouvel accord ?

France 3 se penche sur les conditions de l'accord décroché ce lundi 13 juillet entre l'Europe et la Grèce.

FRANCE 3

Les membres de l'Eurogroupe et la Grèce sont parvenus à un accord, ce lundi 13 juillet, après plusieurs jours de négociations difficiles. Pour parvenir à cette issue, Alexis Tsipras a dû céder sur certains points.

Dès le 15 juillet, le parlement grec devra voter une loi augmentant la TVA et repoussant l'âge de départ à la retraite. Puis, il devra accepter une réforme de l'administration publique. Dans un second temps, le réseau électrique sera privatisé et le marché du travail sera réformé, avec notamment l'ouverture des magasins le dimanche.

Incertitude autour de la dette

En contrepartie, la Grèce a obtenu un troisième plan d'aide de la part de l'Europe : plus de 80 milliards d'euros sur trois ans. La possibilité d'un Grexit n'est plus évoquée, et le Premier ministre grec a eu gain de cause concernant le fonds qui regroupera les actifs nationaux en vue d'une privatisation : il ne sera pas basé au Luxembourg.

L'accord reste encore flou concernant le règlement de la dette grecque. Elle ne sera pas effacée, mais il pourrait y avoir des rééchelonnements.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme agite le drapeau grec devant la place du parlement grec à Athènes.
Un homme agite le drapeau grec devant la place du parlement grec à Athènes. (CITIZENSIDE/NICOLAS KOUTSOKOSTAS / CITIZENSIDE.COM)