Grèce : le succès de la méthode Hollande

Michel Dumoret revient, pour France 3, sur l'action du président de la République dans l'accord trouvé entre l'Eurogroupe et la Grèce.

FRANCE 3

Ce lundi 13 juillet, un accord a été trouvé pour un troisième plan d'aide à la Grèce de la part de l'Europe. Cette conclusion doit beaucoup à François Hollande. "Sans le chef de l’État et son sens aigu de la synthèse, rien n'aurait pu se faire. C'est lui qui a joué les intermédiaires entre les Grecs et les Allemands qui ne se parlaient plus, c'est lui qui a ramené Angela Merkel à la table des négociations", explique Michel Dumoret.

"Une nouvelle qui tombe à pic"

Le journaliste de France 3 poursuit : "Au niveau intérieur, François Hollande espère aussi récolter les bénéfices politiques de l'accord, et notamment sur sa gauche". Jean-Luc Mélenchon, par exemple, s'est montré clément envers le chef de l’État. Les écologistes ont eux soutenu sa position, ce qui pourrait faciliter les retrouvailles lors des prochaines élections régionales. "C'est une nouvelle qui tombe à pic à la veille du 14-Juillet", conclut Michel Dumoret.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
La chancelière allemande, Angela Merkel, discute avec le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, sous les yeux de François Hollande (de dos), le 12 juillet 2015 à Bruxelles (Belgique).
La chancelière allemande, Angela Merkel, discute avec le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, sous les yeux de François Hollande (de dos), le 12 juillet 2015 à Bruxelles (Belgique). (JOHN MACDOUGALL / AFP)