Grèce : la population lassée de la situation

La situation commence à sérieusement exaspérer les Grecs et notamment les commerçants. Une équipe de France 3 fait le point.

FRANCE 3

Les Grecs se sont réveillés ce dimanche 12 juillet en apprenant qu'aucun accord n'avait pour le moment été trouvé à Bruxelles. Une situation qui commence à lasser le peuple grec.
Ce matin, les clients de ce marché aux puces d'Athènes se font rares. Cette commerçante qui s'oppose à l'austérité soutient toujours le Premier ministre Alexis Tsipras. "Il fait ce qu'il peut, il essaie de faire au mieux, mais on ne le laisse pas faire. Ils auront sa peau", confie Christina au micro de France 3.

De l'impatience

Le blocage de l'économie risque de durer en Grèce. Hier, un ministre grec a annoncé que la fermeture des banques pourrait durer deux mois de plus. "Comment voulez-vous qu'il y ait du monde ? Avec les 60 euros qu'ils peuvent retirer, qu'est-ce qu'ils peuvent faire ? C'est soit manger, soit acheter", déplore Alexandre, commerçant.
De nombreux Athéniens trouvent le temps long. Certains ne comprennent pas que les propositions d'Alexis Tsipras ne suffisent pas aux créanciers.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, le 12 juillet 2015 à Bruxelles (Belgique).
Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, le 12 juillet 2015 à Bruxelles (Belgique). (THIERRY CHARLIER / AFP)