Élections législatives en Grèce : un duel Tsipras-Meïmarakis

Les Grecs sont une nouvelle fois appelés aux urnes, dimanche 20 septembre, à l'occasion des élections législatives.

FRANCE 3

Sept mois après sa victoire, Alexis Tspiras est de nouveau en campagne. Souriant, déterminé, devant des milliers de partisans il est venu défendre ses choix : sa volte-face devant les créanciers du pays et son projet. L'ex-Premier ministre grec y croit toujours.


Tourner la page Syriza ?


Amputé de l'aile gauche de Syriza, qui ne lui pardonne pas ses renoncements devant l'Union européenne, Alexis Tispras s'accroche aux quatre derniers sondages qui le donnent vainqueur. Mais l'avancée est minime face à  Evangelos Meïmarakis, chef de file de la Nouvelle démocratie, le parti conservateur. Âgé de 61 ans, député depuis 20 ans, ancien ministre de la Défense, le leader de droite inspire confiance. Il veut tourner la page Syriza et veut gérer le pays en bon père de famille. Quelque soit le vainqueur, les deux hommes promettent aux Grecs de nouveaux sacrifices : coupe dans les retraites, relèvement de la TVA, hausse d'impôts, privatisations... Pas de quoi enthousiasmer les 17% d'électeurs indécis qui peuvent faire basculer le résultat du scrutin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre grec Alexis Tsipras, à Athènes (Grèce), le 18 juillet 2015.
Le Premier ministre grec Alexis Tsipras, à Athènes (Grèce), le 18 juillet 2015. (AYHAN MEHMET / ANADOLU AGENCY)