Athènes a remis sa copie, Bruxelles doit l'étudier

Les créanciers doivent désormais étudier les propositions faites par Athènes.

France 2

En direct de Bruxelles, le journaliste Julien Duperray revient sur les réformes proposées par la Grèce. "Quand on regarde le document, on se rend bien compte que bon nombre de réformes correspondent aux attentes des créanciers", relève le journaliste. Restent deux questions centrales qui risquent d'être discutées : la dette et la durée de mise en place des réformes. "Les créanciers tablaient sur deux ans", rappelle Julien Duperray tandis que les Grecs parlent de trois à quatre ans. 

Les directeurs du Trésor se réunissent

"Toute la nuit, les différentes instances européennes ont commencé à éplucher les mesures une par une", rapporte le journaliste. Dans les heures qui viennent, une réunion technique très importante doit se tenir à Bruxelles. Il s'agit d'une réunion des grands directeurs du Trésor, c'est-à-dire les argentiers de tous les pays de la zone euro. Ils transmettront leurs conclusions à leurs ministres des Finances avant la réunion de l'Eurogroupe, prévue demain, samedi 11 juillet. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Alexis Tsipras devant le Parlement européen, mercredi 8 juillet 2015, à Strasbourg.
Alexis Tsipras devant le Parlement européen, mercredi 8 juillet 2015, à Strasbourg. (VINCENT KESSLER / REUTERS)